03/07/2008

Il aime le noir et blanc

tv-service-public
Merci à Phillippe Tastet : http://www.philippetastet.com/

12:57 Écrit par Lpv dans Naboléon 1er | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

20/06/2008

W et Naboléon 1er

08-06-16-bush-sarkozy
Merci à Placide : http://www.leplacide.com/

15:43 Écrit par Lpv dans Naboléon 1er | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

13/06/2008

Un peu d'argent de poche pour Naboléon 1er

26680537_p
Merci à Sarkozix : http://sarkozix.canalblog.com/

20:47 Écrit par Lpv dans Naboléon 1er | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

15/03/2008

Où se cache Naboléon 1er

sarkomunicipaleor0
Merci à Dominique Goubelle : http://www.goubelle.net/

 

 

06/02/2008

Un enfant oedipien (coupure de presse)

Les pousse-au-jouir de Sarkozy

Jean-Jacques DELFOUR

Un enfant oedipien qui est enfin parvenu à plier la réalité à l'empire de ses désirs. Et exhibitionniste : sa jouissance ne consiste pas seulement à posséder, mais aussi à susciter l'envie. Professeur de philosophieLes discours du président Sarkozy exaltent le travail, l'effort et l'autorité tandis que ses pratiques glorifient l'argent, la jouissance et le narcissisme. Étrange contradiction. Ses déclarations renvoient à des idéaux réfléchis, à des missions universelles ainsi qu'à des devoirs moraux; mais ses actes semblent pulsionnels, particuliers et égoïstes. Curieuse incohérence. En réalité, la jouissance est la vérité du discours de l'effort, tout comme la tyrannie est la vérité du programme présidentiel. Pendant des mois, le même slogan ressassé : "Travaillez plus pour gagner plus". Un éloge bienvenu du travail ? Bien plutôt l'annonce benoîte d'une adoration absolue pour l'argent (confirmée expressis verbis autant que de facto : yacht, jet privé, etc. - où l'on a vu que le président jouit surtout de l'argent des autres). Le but général : gagner de l'argent, à n'importe quel prix. Traduction : rien de moins qu'un esclavage : subjectif pour le riche, objectif pour le pauvre. Toujours plus d'argent, donc toujours plus de servitude, supposée vite oubliée devant la jouissance totale procurée par l'argent. La tyrannie de l'activité (ou le simulacre de l'action) : le président ressemble à un enfant pathologiquement hyperactif, qui dissout son angoisse dans une agitation stérile et acéphale. Inquiet de l'amour qu'on lui porte, souffrant d'un complexe multiforme, il se dépense en efforts permanents de séduction. Séduire les électeurs des autres (Front National et centre droit), les militants des autres (les transfuges du Parti Socialiste), les femmes des autres. Un enfant oedipien en somme, mais qui est enfin parvenu à plier la réalité à l'empire de ses désirs. C'est pourquoi il ne peut s'empêche de s'exhiber : sa jouissance ne consiste pas seulement à posséder mais aussi à susciter l'envie. Je jouis, à la galerie, donc je suis. La morale est désormais désuète, la bienveillance politique caduque : reste la jouissance, le plaisir d'être adulé, obéi, admiré, envié. Triste tyrannie du désir insatiable d'être aimé. Le fondamentalisme religieux personnel élevé au rang de politique de la République : la foi catholique, intense sentiment intérieur, source d'une jouissance rendue supérieure par sa référence présumée à la transcendance et à l'infini (les leurres classiques de la folie mystique), doit donc devenir une règle publique. Jouissance de détourner le lourd appareil de l'Etat au profit de ses petites croyances personnelles. Plaisir de poser son séant sur la Constitution (pied de nez à de Gaulle). Tyrannie de la jouissance religieuse (éprouvée grâce à l'idée d'une valeur suprême, d'une vocation totalement noble - en vérité un héroïsme de bénitier). Immédiatisme, hédonisme, activité morcelée et éruptive, désir d'être apothéosé, culte de la jouissance sans limite. Tel est le programme inconscient du président Sarkozy. D'où une fâcheuse proximité pulsionnelle entre le raptus du roi de la rupture, la jouissance onaniste et la délinquance; le voleur en effet veut lui aussi une satisfaction immédiate : pas de travail, pas d'attente, pas de négociation avec le réel. Jouir hic et nunc. En cela, nulle rupture avec les présidences antérieures qui, cependant, s'exhibaient moins. Une sorte de honte caractérisait les corruptions du président Chirac et le président Mitterrand dissimulait ses prévarications - ce qui laissait encore fonctionner publiquement la norme de la justice et du droit. Le président Sarkozy se distingue d'eux par une telle exhibition de la jouissance qu'elle en acquiert un statut politique, effectivement renversant. A la subalternation juste de la pulsion au pouvoir politique, il substitue une subordination réelle du pouvoir à la pulsion. A promouvoir politiquement la jouissance, on établit la tyrannie. Dès lors, le discours récurrent de l'autorité, l'éloge interminable de l'ordre, deviennent nécessaires. Il faut masquer l'anarchie pulsionnelle à la fois pour contenir sa propagation et en assurer l'existence au lieu seul du pouvoir. C'est pourquoi la demande sociale d'ordre et d'autorité, originairement suscitée par l'illimitation du capitalisme et par l'extension de l'anomie, est accrue précisément par l'hédonisme présidentiel public. Plus le président affiche la tyrannie de ses pulsions, plus le "peuple" désire cette jouissance par procuration et, simultanément, s'effraie de l'inquiétante abolition des limites impliquée par cette jouissance. L'excitabilité sociale augmentant du seul fait du statut normatif du chef de l'Etat, l'attente de contentions répressives s'en trouvera automatiquement accrue. Ainsi, loin d'être mystérieusement concomitantes, l'exaltation de l'ordre et la promotion de la jouissance forment un unique système, où la jouissance du maître a pour condition la frustration pour (presque) tous les autres. Source : http://lalibre.be/

09:08 Écrit par Lpv dans Naboléon 1er | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

02/02/2008

Photo du mariage de Carla et Nicolas

21696933_p
Merci à Sarkozix : http://sarkozix.canalblog.com/

20:09 Écrit par Lpv dans Naboléon 1er | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

12/01/2008

Pudeur et vie privée

pudeur-b29ee
Merci à Flo :
http://www.florian-roulies.info/

09:50 Écrit par Lpv dans Naboléon 1er | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

30/11/2007

Il était une fois... au royaume de la voyoucratie

19600606_p
Merci à Sarkozix : http://sarkozix.canalblog.com/

16:55 Écrit par Lpv dans Naboléon 1er | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

19/09/2007

YAKA!

P_866

10:53 Écrit par Lpv dans Naboléon 1er | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

25/05/2007

Syntax Error

Monsieur, Madame,

 

Il y a un mois, j'ai changé ma version Chirac 2.0 par la version Sarkozy 1.0 et j'ai noté que le programme a lancé une application inattendue appelée maintenant_vous_allez_vraiment_en_chier 1.0 qui a considérablement réduit les performances de mon processeur. Dans la notice, cette application n'était pourtant pas mentionnée. De plus, Sarkozy 1.0 s'installe dans tous les autres programmes et se lance automatiquement lors de n'importe quelle application, parasitant l'exécution de celles-ci.

Des applications telles que liberté-d-expression 8.9 ou > vivre-ensemble 3.2 ne fonctionnent plus.

De plus, des programmes occultes  (virus?) nommés Folie Furieuse 11.5, démagogie 7.0 et Autoritarisme 9.5 se lancent de temps en temps et soit plantent le système, soit font que Sarkozy 1.0 devient complètement incontrôlable. Je n'arrive pas à désinstaller ce programme ce qui est très embêtant, surtout pour exécuter l'application joie_de_vivre 8.2. Par exemple, la commande : /service_public.exe ne fonctionne plus.

D'autres utilisateurs de Sarkozy 1.0 m'ont fait part de l'existence d'applications telles que t'as_tes_papiers 6.0 et allez_zou_charter_bamako version 3.4 liée à l'utilisation de Sarkozy 1.0 sur certains processeurs.

J'envisage de revenir à la version Chirac 2.0 que j'avais avant, mais cela à l'air très compliqué. Que faire ?

Un utilisateur démoralisé.

 

Réponse : Cher Monsieur,

Votre plainte est très fréquente chez les utilisateurs de Sarkozy 1.0, mais elle est due le plus souvent à une erreur de conception de base.

Beaucoup d'utilisateurs passent de leur version Chirac 2.0 à Sarkozy1.0 en pensant que Sarkozy 1.0 n'est qu'un programme d'utilitaires et de divertissement.

Cependant, Sarkozy 1.0 est bien plus que cela, il s'agit d'un SYSTEME D'EXPLOITATION COMPLET conçu pour gérer TOUTES  vos applications.

Il est entendu que le retour à Chirac 2.0 est impossible. Deux options s'offrent à vous :- Vous décidez de conserver Sarkozy 1.0, et vous attendez 5 ans normalement, avant de changer pour un système d'exploitation plus satisfaisant et performant. Pour ce qui concerne les  programmes Démagogie 7.0 ou Autoritarisme 9.5, ce sont des programmes d'ancienne génération utilisés sous NB ou Vichy.1940, qui aujourd'hui connaissent des problèmes de compatibilité.

Des mises à jour de République_Française bientôt téléchargeables devraient permettre de résoudre le problème. Evitez d'utiliser les touches Echap et Suppr trop souvent sous Sarkozy1.0, vous risquez de lancer des applications néfastes comme C:/coup_de_matraque_dans_la_gueule.exe ou C:/prison_ferme.exe. Il vous faudra de plus lancer manuellement la commande C:/allô-c-est-pour-dénoncer.exe ou manifestation_de_soutien-ump.exe > pour rendre le système stable.

ATTENTION : Il va sans dire que les déceptions lors de l'utilisation de votre outil vont être nombreuses.- L'autre solution est une restauration du système. Il vous faudra assez simplement télécharger le patch J'avais_pourtant_voter_Royal 1.1 pour récupérer l'ensemble des fonctionnalités de votre ordinateur et en augmenter les performances.

Cordialement, e SAV informatique.

Source : http://www.romannramshorn.book.fr/



11:58 Écrit par Lpv dans Naboléon 1er | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

19/05/2007

Le jour de gloire est (enfin) arrivé

P_789

Merci à Barrigue : http://www.barrigue.ch/

09:40 Écrit par Lpv dans Naboléon 1er | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : naboleon, france |  Facebook |