10/04/2007

Le déterminisme génétique version Naboléon

Pédophilie, suicide des jeunes : les propos de Sarkozy suscitent un véritable tollé

NOUVELOBS.COM | 10.04.2007 | 16:31

 

"La pédophilie serait d'origine génétique, le suicide serait d'origine génétique, la violence serait d'origine génétique, pourquoi pas demain la contestation sociale?", s'interroge Jean-Marc Ayrault, tandis que Marie-George Buffet parle de "monstruosité".

 

 

Nicolas Sarkozy en meeting à Lyon, le 5 avril (AFP)

Jean-Marc Ayrault, président du groupe socialiste à l'Assemblée nationale, a qualifié mardi 10 avril d'"inacceptables" et d'"inquiétants" les propos de Nicolas Sarkozy sur le déterminisme génétique.
"C'est inacceptable, profondément choquant, et profondément inquiétant quant à la conception de la société" du candidat UMP, a déclaré Jean-Marc Ayrault, lors d'une conférence de presse.
"La pédophilie serait d'origine génétique, le suicide serait d'origine génétique, la violence serait d'origine génétique, pourquoi pas demain la contestation sociale?", a demandé le député maire de Nantes. A ses yeux, ce "nouveau terrain de bataille montre à quel point la droite conservatrice américaine" inspire Nicolas Sarkozy.
"Droite dure et droite extrême se rapprochent de plus en plus", a-t-il souligné.

"Quelle monstruosité!"

"Quelle monstruosité!", a de son côté commenté Marie-George Buffet, candidate communiste à la présidentielle. "Comment cautionner des théories qui ont servi de fondements idéologiques au fascisme, au nazisme, et auxquelles la communauté scientifique a depuis longtemps fait un sort? C'est proprement inadmissible", s'est-elle indignée, dans un communiqué.
Le candidat UMP de chercher à "concurrencer l'extrême droite sur ses thèmes les plus odieux", estime-t-elle. "Cette manœuvre n'a qu'un but: dérober aux Français le débat qu'ils souhaitent sur leurs préoccupations: l'emploi, le pouvoir d'achat, le logement".

Axel Kahn : "Il n'y a pas de gène d'un destin malheureux"

Pour sa part, le généticien Axel Kahn a affirmé qu'"il n'y a pas de gène d'un destin malheureux" et a reproché à Nicolas Sarkozy de "s'exonérer par avance de ses responsabilités".
Dans un entretien avec le philosophe Michel Onfray paru dans Philosophie Magazine, Nicolas Sarkozy dit "incliner (...) à penser qu'on naît pédophile". Il estime également, à propos des jeunes qui se suicident, que "génétiquement, ils avaient une fragilité, une douleur préalable".

Sarkozy dit souhaiter "le débat"

Répondant aux critiques de ses adversaires, Nicolas Sarkozy les a invité à "ne pas fermer la porte à tout débat".
"Qui peut me dire que c'est normal d'avoir envie de violer un petit enfant de trois ans? Est-ce que c'est un comportement normal ? A partir de ce moment là, quelle est la part de l'inné et la part de l'acquis", s'est-il interrogé mardi matin sur France 2.
"Au moins débattons-en. Ne fermons pas la porte à tout débat", a ajouté l'ancien ministre de l'Intérieur.
Nicolas Sarkozy a pris deux autres exemples : le suicide des jeunes et le cancer qui touche parfois des fumeurs passifs et pas des gros fumeurs. "J'ai avancé ces idées pour en débattre", a-t-il plaidé.  Source : http://permanent.nouvelobs.com/

 

P.S.  Naboléon confirme sa dangerosité !!  Lpv

 

Commentaires

du beau monde Axel Kahn, MG Buffet, avec de pareilles références on ne risque pas d'ouvrir le débat. Il n'ya rien de choquant à vouloir se débarasser des monstres.

Écrit par : Hutbert | 10/04/2007

impasse Le déterminisme conduit droit dans le mur... On peut toujours ouvrir des débats sur le sujet, mais uniquement sur des bases scientifiques !! Bien que je ne sois pas communiste, je dois bien avouer que la réaction de MG Buffet est bien "tapée". a+Lpv

Écrit par : Lpv | 10/04/2007

Les commentaires sont fermés.