21/02/2007

Propos de carême

L’homme reflet de Dieu

 

 

Chaque homme a potentiellement les mains et le visage de Dieu,  c’est l’après Jésus-Christ.

 

Sans les mains de l’homme, Dieu ne sait pas faire de miracles…     Lorsque nous voyons à la télévision des carcasses humaines déambulant devant les camions d’aide humanitaire, nous ne sommes pas uniquement en présence d’une tragédie humaine, nous sommes également  en présence de nouvelles crucifixions, et d’un  S.O.S. venant de Dieu.  Nous devons comprendre et voir Dieu à partir de la personne humaine : chaque personne possède une petite parcelle de Dieu. 

 

Jésus a été l’incarnation de Dieu sur terre, et l’homme a voulu montrer sa supériorité en le crucifiant !  Deux mille ans après, les crucifixions ont toujours lieu sous d’autres formes : passivité, inaction, chaise électrique, pendaison, décapitation…  Les bien-pensant ont pris l’habitude d’attendre Jésus ; François en eu marre d’attendre, maintenant c’est au quotidien qu’il voit Jésus partout : il lui suffit de regarder les nouvelles du monde.  C’est plus qu’une différence de conception de Dieu, ce n’est pas le même Dieu !  Le Dieu des bien-pensant, est le même que celui des pharisiens.

 

Ce qui devrait différencier les chrétiens des autres religions, c’est la proximité de  Dieu avec les  hommes. 

Nous ne devons pas attendre des signes extraordinaires venant de Dieu, cela a eu lieu il y a vingt et un siècles lorsqu ’il a envoyé son Fils Jésus au… casse pipe. 

Durant sa vie, Jésus a manifesté son espoir en l’homme, sa confiance  en son Père.  La libération de l’homme par l’homme est un des thèmes préférés du message de Jésus.  Un autre est le pardon ; en effet sans celui-ci, toute tentative de vie fraternelle est impossible.

A l’aube de ce troisième millénaire, le christianisme a plus que jamais sa place ; et si comme François, nous pensons que l’humanité doit se transformer en fraternité, ce n’est pas le travail qui manque.

Ancien post du 17.04.06

18:01 Écrit par Lpv dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : religion, careme, actualite |  Facebook |

Commentaires

oui... je suis d'accord avec toi , nous sommes ses bras ses mains pour aimer le monde ... et il est courageux de le dire et le redire à ce monde . Bises

Nicole

Écrit par : NicoleA | 25/02/2007

Salut Pélerin, Que nos bras et nos mains (puisque ce sont sur eux qu'il faut compter) agissent au nom de dieu ou simplement au nom d'une conviction, d'un instinct, de quoi que ce soit qui nous dépasse et nous inspire, je pense que c'est exactement pareil. Il appartient aux occupants de nouveau siècle de dépasser les clivages réducteurs et d'agir ...

Écrit par : ARtatum | 01/03/2007

Mère Thérésa, L'abbé Pierre, Soeur emmanuelle... Voilà des gens qui ne doutaient pas que l'homme ést le reflet de Dieu...C'est pourquoi ils se sont dévoués corps et âmes aux autres.
Bisou amical pélerin
Yasmina

Écrit par : Yasmina | 04/03/2007

Les commentaires sont fermés.