01/06/2006

Femmes et enfants sans papiers

MANIFESTATION NATIONALE

des femmes et enfants sans papiers
ce samedi 10 juin  à 14 heures
 
Rassemblement Maison communale de Schaerbeek,
Place Collignon
 
 
 
Les femmes et les enfants de Sainte Suzanne organisent avec leurs enfants  une manifestation  pour revendiquer la régularisation sans conditions de tous.
Depuis le 7 mai les femmes et les enfants occupent l’église Sainte Suzanne. En Belgique depuis plusieurs années, elles sont souvent seules dans la vie avec des enfants et se débrouillent avec des boulots très précaires, très mal payés. Elles ont vécu l’enfer dans leur pays d’origine et ont toutes été victime d’humiliations graves en tant que femmes. Beaucoup vivent chez des amis avec ou sans papiers. Elles restent dans l’ombre, de peur de se faire arrêter / expulser.
Nous avons demandé aux enfants de dessiner ce qu’ils aimeraient avoir s’ils obtenaient des papiers et tous, sans concertation, ont dessiné une maison.
Les femmes et les enfants de Sainte Suzanne veulent sortir de l’ombre et organisent une manifestation de femme le 10 juin à Schaerbeek.
 
Venez les soutenir, venez les aider à organiser la manifestation.
Réunion pour l’organisation ce jeudi 1 juin à 19 heures à l’église.
 
Toute visite à l’église est la bienvenue, et un soutien logistique pour l’organisation de la manifestation est indispensable (tracts, transports, affiches).
 
Réunion des soutiens tous les lundi à 19 heures à l’église.
Avenue Latinis,60 à Schaerbeek
 
Soutenez les en signant leur manifeste ci-après.
 
------------------------------------------------------------------------- 
Manifeste du Collectif - des Femmes et Enfants Sans Papiers de l’église Sainte Suzanne
 
Une société sans femme équivaut à un échec
 
Citoyenne à part entière mère, épouse, travailleuse, pour sortir de l’isolement, nous, femmes et enfants sans papiers, nous nous sommes constituées en « COLLECTIF DE FEMMES ET ENFANTS SANS PAPIERS ».
Nous sommes des couches vulnérables, marginalisées. Nous subissons toutes formes de discriminations. De ce fait, nous avons décidé de nous faire entendre à travers cet écrit en dénonçant :
 
-La régularisation arbitraire et  au compte goutte, laissant un grand nombre de femmes clandestines en proie aux exploitants et trafiquants qui nous traitent comme des marchandises
 
-L’emprisonnement de femmes et d’enfants dans les centres fermés, ce qui montre combien l’homme dans son orgueil reste indifférent au respect et à la dignité de la femme qui est la source de l’humanité.
 
-L’expulsion au mépris des règles démocratiques de la législation belge en violation à la Convention de Genève.
 
A l’égard de tout ceci :
Nous demandons la régularisation sans conditions de toutes les femmes et enfants sans papiers, car nous voulons en finir avec la clandestinité, travailler et participer à l’économie de l’état belge.
 
Enfin nous interpellons tous les responsables politiques en générale et en particulier Monsieur le Ministre Dewael de jeter un regard humain sur la situation de la femme et de l’enfant clandestin. Nous croyons en lui en tant qu’homme, mari, papa d’une famille, sensible aux problèmes de la femme.
Soutien : Octavia(nl) Mounira(fr)Ilia (udep)
Collectif des femmes et enfants sans  papiers       
Octavia (nl) Mounira (fr) Ilia (Udep)

22:19 Écrit par Lpv dans Soutien | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

A vous tous les amis du pélerin. Nous sommes de plus en plus nombreux à comprendre que l'individualisme obstiné, le matérialisme forcé, l'égoîsme organisé, ne sauvera pas le monde.
Oui, nous les femmes, pouvons sans doute, prouver au monde, que notre place n'est pas une place seconde.!!!
Merci à toi pélerin, et à tes amis.
Yasmina

Écrit par : Malika la Goeland | 02/06/2006

votre blog J'aime toujours beaucoup de ce que vous faites et surtout vos actions
Pour mon blog on est à la une le 31/5 Je me souviens de vos tout premiers encouragement

Bravo pour votre travail si intéressant et d'actualité

aristide

Écrit par : aristide | 02/06/2006

Et l'actu??? C'est bien tout cela, ces appels à manifester, mais depuis lors beaucoup d'eau a coulé sur les ponts. Zavez-vu sur http://www.lesoir.be/belgique les évêques qui appellent à la fin de la grève de la faim. Feraient mieux de demander la fin des exclusions

Écrit par : Sandrine | 07/07/2006

Les commentaires sont fermés.