30/05/2006

La prière de W. Bush

Merci à Chappatte : http://www.globecartoon.com/

21:44 Écrit par Lpv dans Dessin humour | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

26/05/2006

La "pensée" nauséabonde en image...

Source naturelle

17:10 Écrit par Lpv dans Nauséabond | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Itinéraire et marche à suivre

Merci à Romann Ramshorn : http://www.romannramshorn.book.fr/

14:15 Écrit par Lpv dans Photo | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Le suicide à l'essence...

Source : http://www.umour.com/

09:10 Écrit par Lpv dans Photo | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

24/05/2006

Devenir fou...

Comment devenir fou ?


Le directeur de l'hôpital psychiatrique rend visite à un nouvel arrivant.
"Alors cher monsieur, pourquoi êtes-vous parmi nous?
Quelle est la raison de votre séjour?
 Et le gars lui répond: "Eh bien, tout a commencé quand je me suis marié...
Ça a été ma grande erreur!
J'ai épousé une veuve qui avait une fille de 25 ans qui est devenue ma belle-fille. Un beau jour que mon père venait nous rendre visite, voilà-t-y pas qu'il tombe amoureux de ma belle-fille.
Peu de temps après, ma belle-fille et mon père se marient. Du coup, ma belle-fille devient ma belle-mère.
Quelques temps plus tard, ma femme me fait un fils qui devient illico le beau-frère de mon père puisqu'il est le demi-frère de ma belle-fille, qui elle-même est la femme de mon père (et donc ma belle-mère) Maintenant, mon tout jeune fils est aussi devenu le demi-frère de ma belle-mère, et il est donc un peu mon oncle... Ma femme est aussi ma belle-grand-mère puisqu'elle est la mère de ma belle-mère.... Et n'oubliez pas que ma belle-mère est aussi ma belle-fille... Et si on cherche encore plus loin, on voit que je suis l'époux de ma belle-grand-mère, et donc que je suis non seulement le petit-fils de ma femme, son mari, mais aussi mon propre grand-père...
Vous comprenez pourquoi je suis ici maintenant?"

18:03 Écrit par Lpv dans Blague | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

23/05/2006

Pas malin...

Merci à : http://www.gagsenstock.com/

20:30 Écrit par Lpv dans Photo humour | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

Elles sont là...

On les attendait,  elles sont là !!! Voici les dernières perles de nos assureurs

 

C'est devenu une tradition : régulièrement, le centre de documentation et d'information de l'assurance publie les bévues les plus amusantes trouvées dans le courrier des assurances.

L'orthographe, le vocabulaire et la grammaire sont d'origine...  

 

  • Je vous serais obligé de m'adresser le courrier concernant mon accident a un de mes amis M .... car, pour la passagère blessée, ma femme n'est pas au courant, et il vaut mieux pas. Je compte sur votre compréhension pour ne pas déshonorer un honnête père de famille?

 

  • Il faut dire à ma décharge que le poteau que j'ai buté était caché par l'invisibilité du brouillard.

 

  • Ma voiture gênant la circulation, un portugais m'a aidé à la mettre sur le trottoir, ainsi que ma femme qui rentrait de son travail.

 

  • Je désire que ma voiture soit utilisable accidentellement par mes enfants majeurs considérés comme novices.

 

  • En qualité du plus mauvais client de votre agence (neuf accrochages en 1 an), je vous demande d'avoir le plaisir de résilier mon assurance auto avant la date d'échéance.

 

  • J'ai été victime d'un accident du travail alors que je faisais la sieste sous un pommier.

 

  • J'ai été blessé par une dent de râteau qui m'est tombée sur le pied. La dent était accompagnée du râteau.

 

  • L'accident est survenu alors que je changeais de fille.

 

  • J'ai bien reçu la fiche de mon épouse, je ne manquerai pas de vous renvoyer cette dernière dûment remplie par mes soins.

 

  • Je suivais la voiture qui me précédait qui après que je l'ai dépassé m'a suivie, c'est alors qu'elle m'a choquée en plein derrière et m'a forcé par la choquer moi aussi le derrière de celle qui était devant.

 

  • Il me semble que ma petite affaire va bouger au printemps, ce dont je serais heureux.

 

  • Circonstances de l'accident : est passé à travers une porte vitrée lors de l'opération "portes ouvertes" de l'entreprise.

 

  • En avançant, j'ai cassé le feu arrière de la voiture qui me précédait. J'ai donc reculé, mais en reculant j'ai cabossé le pare-chocs de la voiture qui me suivait.

C'est alors que je suis sorti pour remplir les constats, mais en sortant j'ai renversé un cycliste avec ma portière. C'est tout ce que j'ai à déclarer aujourd'hui.

 

  • J'ai heurté une voiture en stationnement et je me suis bien gardé de me faire connaître auprès de l'automobiliste. J'espère que vous serez content et que vous pouvez faire un petit geste en m'accordant un bonus supplémentaire.

 

  • Je vous demanderais de ne tenir aucun compte du constat amiable. Vous comprendrez en effet que je fus brusquement pris d'une émotion subite : arrière défoncé, présence de la police, choc psychologique, tout concourrait à ce que je mette des croix au hasard.

 

  • Vous savez que mon taxi est transformé en corbillard et que je n'y transporte que des morts. Mes clients ne risquant plus rien, est-il bien nécessaire que vous me fassiez payer une prime pour le cas ou ils seraient victimes d'un accident?

 

  • Depuis ma chute, je ne peux plus me déplacer. Veuillez m'indiquer la marche à suivre.

 

  • Vous me dites que d'après le Code Civil, je suis responsable des bêtises de mes enfants. Si c'est vrai, les personnes qui ont écrit cela ne doivent pas avoir, comme moi, neuf enfants à surveiller.

 

  • J'ai heurté brutalement l'arrière de la voiture qui me précédait. Mais grâce à mon casque, ma blessure au poignet est sans gravité?

Chacun des conducteurs conduisait sa voiture.

 

  • Vous m'écrivez que le vol n'existe pas entre époux. On voit que vous ne connaissez pas ma femme.

 

  • Le camion s'est sauvé précipitamment sans montrer ses papiers.

 

  • Je suis étonné que vous me refusiez de payer cet accident sous prétexte que je ne portais pas mes lunettes comme indiqué sur mon permis. Je vous assure que ce n'est pas ma faute si j'ai renversé ce cycliste : je ne l'avais pas vu.

 

  • Je vous témoigne mon grand mécontentement vous mettez tellement de temps à me rembourser mes accidents que c'est toujours avec celui d'avant que je paye les dégâts de celui d'après, alors n'est-ce pas que ce n'est pas sérieux de votre part.

 

  • Le cycliste zigzaguait sur la route, tantôt à gauche, tantôt à droite, avant que je puisse le télescoper.

 

  • Ne pouvant plus travailler à la suite de mon accident, j'ai du vendre mon commerce et devenir fonctionnaire.

 

  • En repoussant un chien tenu en laisse par son maître, je me suis fait mordre par ce dernier.

 

  • Puisque vous me demandez un témoignage précis, je vous dirai qu'a mon avis c'est le monsieur qui a tort, puisque la dame a raison.

 

 

  • J'ai tapé un trottoir en glissant sur une plaque de verglas et j'ai cassée ma gente et mon bras gauche.

 

  • Vous me dites que Mlle X réclame des dommages-intérêts sous prétexte qu'elle a été légèrement défigurée après l'accident. Sans être mauvaise langue, il faut bien avouer que même avant l'accident, cette malheureuse n'avait jamais éveillé la jalousie de ses concitoyennes.

 

  • Malgré ma fracture au poignet, j'ai pris mon courage a deux mains.

 

  • Je ne suis pas responsable du refus de priorité puisque je n'avais pas vu venir la voiture, vous pensez bien que si je l'avais vue je me serais arrêté.

 

  • Depuis son accident, ma femme est encore pire qu'avant. J'espère que vous en tiendrez

compte.

 

  • Ils m'ont trouvé 2,10 grammes d'alcool dans le sang et ils vont me condamner. Sur 6 à 8 litres de sang qu'on a dans le corps vous avouerez que c'est pas tellement (personnellement j'aurais cru que j'en aurais eu plus).

 

  • A votre avis, est-il préférable d'acheter un chien méchant qui risquera de mordre les gens mais protégera votre maison contre les voleurs ou de garder mon vieux toutou. Je vous pose la question parce que de toutes façons c'est vous qui paierez les pots cassés, soit en indemnisant les blessés, soit en remboursant les objets volés.

 

  • Je ne suis pas du tout d'accord sur le montant que vous m'allouez pour les bijoux. Ca ne représente même pas la somme des deux choses de mon fils, dont je vous ai envoyé les photos.

 

  • Je vous ai fait remarquer que ce croisement est très dangereux vu qu'il y a deux routes qui se coupent juste à cette place là.

 

  • Je n'avais pas vu la voiture arriver et quand je l'ai vue je n'ai plus rien vu.

 

  • Pour les blessures de ma femme je vous envoie ci-joint le certificat que j'ai pu arriver à avoir par mon docteur. Je les mets donc sous réserves en attendant que vous m'écriviez combien elles peuvent me rapporter environ.

 

  • Je débouchais d'un chemin à une vitesse approximative de 100 et voilà que je heurte un arbre. L'arbre m'a injecté de ma voiture alors que la voiture a continué toute seule avec la jeune fille que j'étais sorti avec.

 

 

  • Et une des meilleures lettres jamais reçues par une compagnie d'assurances :  

Je rentrai dans ma cariol sur la route de Gray. j'avais bu a cause de la chaleur deux blanc cassice a l'onseice. J'ai donc eu besoin de satisfaire une grande envie d'urine. Jé arraité la voiture sur le baur de la route prais d'un ta de pierres et de materiau rapport aux travois eczécuté mintenant pour l'élaictricitai. Jé commencé a uriné et en fesan ce besoin, jé en maniaire d'amuzement dirigai mon jai en zigue saque a l'entours. Alors mon jai a rencontrai un bou de fille électrique qui etait par terre au lieu d'etre accroché au poto. Une grosse étincelle a soté sur moi et un grand coup m'a raipondu dans le fondement et des les partis que lotre medecin y appelle tete y cul. Je me suis évanouillé et quand je sui revenu dans la connaissance, jé vu que ma chemise et mon pantalon été tout brulé a la braguette. Je sui assuré par votre maison et je voufrai etre un demnisé. Jé droit a ce Con m'a dit et je vous demande votre opinion. Mais dommage son de 93 francs o plus juste. Depuis le sinistre, jé les burnes toutes noires et ratatinés. ma verge est tuméfié, gonfle et violace. Le medecin a dit devant du monde qui peut répété : avec les faits nomaines électrics, on ne sait jamais.

 

Source : reçu par mail.

 

10:13 Écrit par Lpv dans Blague | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

22/05/2006

La douche et le verre d'eau...

Merci à Barrigue : http://www.barrigue.ch/index.php?sel=300

23:43 Écrit par Lpv dans Dessin humour | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

La calvitie...

Merci à : http://www.gagsenstock.com/

20:41 Écrit par Lpv dans Dessin humour | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

21/05/2006

La promenade du chien du chien

Merci à : http://www.humour.com/

22:48 Écrit par Lpv dans Photo humour | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

18/05/2006

La route

Merci à Manuel G. BIRAN : http://www.mgb-photo.book.fr/

15:59 Écrit par Lpv dans Photo | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

16/05/2006

La nature humaine

Merci à Johnny Collangette : http://collangette.j.free.fr/

11:19 Écrit par Lpv dans Photo | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

15/05/2006

Un signe qui ne trompe pas !!

Merci à : http://jememarre.com/

20:13 Écrit par Lpv dans Photo humour | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

11/05/2006

A propos des crimes RACISTES de ce matin a Anvers.

 "Ces crimes horribles et lâches sont une forme de racisme extrême. Nul ne peut désormais ignorer ce à quoi l'extrême droite peut mener"  (Guy Verhofstadt le 11.05.2006)

20:57 Écrit par Lpv dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

09/05/2006

Le Giro d'Italia dans ma rue...

 

 

 

 

Le Tour d'Italie en... Belgique 

 

Le Giro m'est passé sous le nez ; il passait dans ma rue...

Il était évident que je ne devais pas rater cet épisode de la vie du village.

Alors, j'ai dégainé mon appareil photo.

Quelle fût ma surprise quand les "éclaireurs" s'arrêtèrent devant la pharmacie !

Je me suis dis : "Non pas ça, c'est pas possible".

Ma crainte fût apaisée à la vue des Carabinieri (non vous ne rêvez pas), ils étaient présents et en force, ils étaient là pour surveiller le tour d'Italie en Belgique.

Tout à coup la course passa, et, comme d'habitude, je n'ai reconnu personne...

 

a+ Lpv

15:31 Écrit par Lpv dans Photo perso | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

08/05/2006

Le génocide au Darfour

Un jeu vidéo pour combattre le génocide au Darfour 

http://darfurisdying.com/

 

CONNAISSEZ-VOUS CE JEU ?

Sans doute pas. L'objectif : envoyer un membre d'une famille aller chercher de l'eau au puits. L'action se passe au Darfour et le jeu vous place dans la peau d'un soudanais (cliquer sur la photo pour y accéder).

Essayez, vous n'y arriverez pas.

Selon le personnage que vous incarnez : la maman Sittina (30 ans), le jeune Elham (14 ans), Abok (12 ans) ou même Deng (10 ans) vous serez abusé, violé, battu, tué ou emmené au camp de réfugié le plus proche. Un jeu vidéo anxiogène, où l'on ne gagne jamais.

Le Darfour, vous en avez vaguement entendu parler. Comme moi. Ce jeu est hebergé sur le site darfursdying.com, par Reebok (eh oui) human rights foundation. Je l'ai découvert sur l'excellent blog de ma consoeur Corine Lesnes, Big Picture, correspondante du journal Le Monde aux Etats-Unis.

Le but consiste à vous montrer combien il est difficile de vivre aujourd"hui pour un habitant du Darfour : population contre milices toutes puissantes. Mais ce n'est qu'une manière originale d'entrer dans le site, d'accrocher l'internaute.

L'idée consiste à sensibiliser, susciter une aide, un mouvement contre le génocide qui se perpétue dans ce territoire d'Afrique, malmené par une guerre civile oubliée.

Je trouve particulièrement intéressant qu'une marque telle que Reebok associe une action marketing à un combat humanitaire, et pour tout dire éthique. C'est la preuve qu'une entreprise multinationale peut oeuvrer au bien-être de l'humanité... Bien sûr, elle se donne une image. Mais elle aurait pu tout aussi bien axer sa communication sur les sportifs de haut niveau, histoire d'identifier ses acheteurs à ces "gagneurs". Mais non, elle pointe un drame humain et invite chacun d'entre nous à s'y intéresser.

Une dernière remarque : je me dis que l'avenir de l'humanité est peut-être tout entier dans les jeux vidéos utilisés par nos enfants.

 

Un article de Philippe Gammaire : http://www.universmedias.com/

 

Merci de faire tourner ce jeu vraiment génial !!  a+ Lpv

20:35 Écrit par Lpv dans Soutien | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

06/05/2006

Pour une immigration choisie et non subie...

 
Un beau dessin résumant très bien la "pensée" d'un personnage dangereux !
a+ Lpv

12:40 Écrit par Lpv | Lien permanent | Commentaires (12) |  Facebook |

05/05/2006

Un peu de détente avant dodo

Pour avoir de l'argent devant soi les gens mettent  de l'argent de coté. C'est idiot.

 

On dit que boire du café empêche de dormir. Par contre, dormir empêche de boire du café.

 

Prendre un coup de vieux, ça ne veut pas obligatoirement dire qu'on se fait taper dessus par un octogénaire.

 

La différence entre l'amour et l'argent, c'est que si on partage son argent, il diminue. Tandis que si  on partage son amour, il augmente.

L'idéal étant d'arriver à partager son amour avec quelqu'un qui a du pognon.

 

Moi l'augmentation du prix de l'essence, je m'en  fous. Je prends toujours pour cinq €.

 

Il n'est pas nécessaire d'être gros pour être un gros con. Il suffit d'être con.

 

Pour devenir officier, il faut avoir été  sous-officier. Pour devenir marin, il n'est pas nécessaire d'avoir été sous-marin.

 

Allez donc faire comprendre à des élèves que l'enseignement primaire n'est pas primaire, que le secondaire est loin d'être secondaire et que le supérieur est parfois moyen.

 

Contrairement aux chasseurs qui, eux, ne sont pas des lapins, les pollueurs, eux sont des ordures.

 

Je suis content de ma bagnole. Peut-on appeler ça de l'autosatisfaction ?

 

Savez-vous quel est le point commun entre un robot et une  sauce napolitaine? J'ose à peine le dire tellement  c'est nul. Ils sont  tous les deux automates.

 

La différence entre un artiste et une paire de  chaussures, c'est que l'artiste doit pouvoir partir avant de  lasser tandis que les chaussures, il vaut mieux les lacer avant de partir.

 

Si les lentilles vous font péter, portez des  lunettes.

 

Bon week-end,

Lpv

Source : inconnue

22:13 Écrit par Lpv dans Blague | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

On va dans le frigo !

 

On va "dans" le frigo comme on boit "dans" un verre.

Ainsi s'exprime la langue française, par là bien peu rationnelle...

Ceci n'a rien à voir avec : "aller au docteur", comme on va au bordel !

a+ Lpv

 

P.S.  Merci à mon ami Roger dans le rôle de la "victime".

16:06 Écrit par Lpv dans Photo perso | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Faire des bulles poétiques

Merci à : http://www.humour.com/

07:39 Écrit par Lpv dans Photo humour | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

04/05/2006

Le gaz Alter-Nationalisé !

Merci à Chappatte : http://www.globecartoon.com/

10:10 Écrit par Lpv dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

02/05/2006

Qui part à la chasse, perd... sa chasse !

Merci à FIL : http://filpresse.com/

11:35 Écrit par Lpv dans Dessin humour | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |