09/05/2006

Le Giro d'Italia dans ma rue...

 

 

 

 

Le Tour d'Italie en... Belgique 

 

Le Giro m'est passé sous le nez ; il passait dans ma rue...

Il était évident que je ne devais pas rater cet épisode de la vie du village.

Alors, j'ai dégainé mon appareil photo.

Quelle fût ma surprise quand les "éclaireurs" s'arrêtèrent devant la pharmacie !

Je me suis dis : "Non pas ça, c'est pas possible".

Ma crainte fût apaisée à la vue des Carabinieri (non vous ne rêvez pas), ils étaient présents et en force, ils étaient là pour surveiller le tour d'Italie en Belgique.

Tout à coup la course passa, et, comme d'habitude, je n'ai reconnu personne...

 

a+ Lpv

15:31 Écrit par Lpv dans Photo perso | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

Commentaires

Bravo les coureurs super ..ce sont de bons moments, et des bons souvenirs mais les coureurs passent si vite ..

Bisous

Écrit par : m | 09/05/2006

velo Vous avez de la chance... le Giro est passé, comme il l'est aujourd'hui ici. Mais nous avons la chance de remettre ça dans quelques semaines. Le Tour, le Vrai, de France, emprunte les mêmes routes... Purnode, Spontin... dans quelques jours à peine. Nous vivons dans un pays formidable (à défaut d'une époque) qui parvient à trouver des millions d'Euros pour laisser couler des mollets glabres et suants sur les lacets anodins de la vallée mosane avec ou sans EPO. Et faire croire au bon peuple de wallonie qu' Albator ( Gerolsteiner ou Quicqstep) est revenu pour nous sauver... J'ai honte de nos politiques, mais je ne suis pas très original ni très futé en la ramenant avec ça... On vote dans quelques mois. Ca vaut bien un maillot d'une belle couleur.

Écrit par : porte-paroles | 09/05/2006

ça me gire dans la tête Oui, ce n'est pas le moindre des paradoxes du tour d'Italie
qu'il se déroule en partie en Belgique
Peut être pour faire plaisir à Adamo ?
lequel aurait demandé ("vous permettez monsieur ...")

(sourire²)

Écrit par : Le bateleur | 10/05/2006

Ben puisqu'il parait qu'il n'y a plus de frontières en Europe ils ont du s'égarés !

Écrit par : Gene | 11/05/2006

campostellae (Le champ des étoiles) je n'ai jamais compris que l'on se masse des heures durant au bord des routes pour voir passer en trois secondes un flot de vélos et quelques beaux mollets glabres... et j'ai gardé un fort mauvais souvenir du baiser mouillé de sueur que j'ai reçu en retour un certain jour des années 60... où pour me faire honneur l'on m'avait choisie pour accueillir l'étape du tour de France à PAU (c'était pour un certain Ocana je crois...).
Depuis je préfère marcher (lentement) sur les chemins et m'attarder à regarder longuement les paysages qui s'offrent à moi sans risque de les voir défiler en 3 secondes comme derrière la vitre d'un train !
Ah le vagabondage !!!! N'est-ce pas Pèlerin ?

Écrit par : Martine, la pèlerine | 14/05/2006

la pharmacie le coup de la pharmacie, c'est du tres bon !
grolandesque...

Écrit par : lfdpn | 14/05/2006

Les commentaires sont fermés.