09/02/2006

Conformisme et fondamentalisme

Jésus et le conformisme

 

 

Les Pharisiens et quelques Scribes venus de Jérusalem se rassemblent auprès de lui, et voyant quelques-uns de ses disciples prendre leur repas avec des mains impures, c’est-à-dire non lavées (les Pharisiens, en effet, et tous les juifs ne mangent pas sans s’être lavé les bras jusqu’au coude, conformément à la tradition des anciens, et ils ne mangent pas au retour de la place publique avant de s’être aspergés d’eau, et il y a beaucoup de pratiques qu’ils observent par tradition : lavages de coupes, de cruches et de plats d’airain), donc les Pharisiens et les Scribes l’interrogent : « Pourquoi tes disciples ne se comportent-ils pas suivant la tradition des anciens, mais prennent-ils leurs repas avec les impurs ? »  Il leur dit : Isaïe à bien prophétisé de vous, hypocrites, ainsi qu’il est écrit : « Ce peuple m’honore des lèvres ; mais leur cœur est loin de moi.  Vain est le culte qu’ils me rendent, les doctrines qu’ils enseignent ne sont que préceptes humains ». Vous mettez de côté le commandement de Dieu pour vous attacher à la tradition des hommes ».  Et il leur disait : « Vous annulez bel et bien le commandement de Dieu pour observer votre tradition.  (Marc 7, 1-9) 

 

 

La tradition des Scribes et Pharisiens, Jésus s’assied dessus…  Il ne faut pas y voir une quelconque provocation ; non, il s’agit d’expliquer que la tradition des hommes n’est pas nécessairement conforme à l’enseignement des Prophètes.  Le même raisonnement s’applique à notre époque.  En effet, que de fois la tradition des hommes a pris le pas sur les enseignements de Jésus.  L’essence du message de Jésus a été détournée au profit de justifications institutionnalisées.

Jésus, qui a été crucifié, comme n’importe quel bandit de l’époque,  est toujours à l’heure actuelle emprisonné dans des tours d’ivoire !   Est-il si dangereux que cela ?  Il faut croire qu’oui.  Le danger vient du fait qu’il n’hésiterait pas à mettre à plat la tradition des Eglises !  Il est préférable pour la survie des Eglises de contrôler des doctrines édictées par des hommes, que de suivre les préceptes de Jésus, qui, il est vrai, sont souvent plus radicaux.   

 

 

Le catholicisme actuel est  moulé dans le conformisme.

C’est, pense notre ami François, la cause de l’autisme de certains dirigeants catholiques.   Jésus c’est autre chose que des discours stériles !  Toute cette énergie perdue, quel gâchis !  L’être humain est à une période charnière de son histoire, et il manifeste une soif de spirituel évidente. 

 

Le conformisme et le fondamentalisme articulent leur doctrine autour d’un point commun : la peur.  Peur de  l’évolution, de la différence, et même peur de soi.

A partir de ces peurs, le terrorisme et les guerres puisent leur justification.   Eh oui, en ce début de vingt et unième siècle, l’homme est retombé bas, très bas.

Le désespoir de centaines de millions de personnes, lorsqu’il est manipulé, devient incontrôlable.  C’est sur ce désespoir que l’homme doit déployer son énergie.

Pour y arriver nous avons un leader : Jésus-Christ en personne.  Chaque chrétien porte une énorme responsabilité sur ce qui se passe dans le monde.

Ce n’est pas une idée en l’air !   La responsabilité est le moteur de toutes actions.  Jésus ne s’embarrassait pas du conformisme des Pharisiens, nous n’avons aucune raison d’avoir peur, Jésus nous a montré le chemin. 

Jésus a besoin d’associés sur terre, si nous restons sourds à ses appels, l’histoire risque bien de mal se terminer.

L’Occident, qui est de culture chrétienne, est occupé à semer la…pagaille un peu partout sur terre.

C’est une « drôle » d’interprétation de la parabole du semeur !  En semant la haine, nous récolterons la haine.

Sortir du conformisme pour François, n’est pas une option possible, c’est une obligation devant aboutir.

 

Ceci est un post du 09-11-05

16:31 Écrit par Lpv dans Religion | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

coucou Merci pour votre visite ...
J'aimerais mettre a disposition mes services , comme ecrivain public je suis en faite demandeur d'emploi et cela me permet d'avoir du temps et j'aimerais en faire mon metier peut etre pourriez vous m'aidé???
Sur ce bonne fin de journée.

Écrit par : jerome | 09/02/2006

Jérome, Je vis à la campagne, il m'est donc difficile de vous aider dans vos démarches. Petite précision, je ne suis ni prêtre ni religieux.

salutations

Écrit par : Le pèlerin vagabond | 09/02/2006

Les commentaires sont fermés.