06/01/2006

Les sirènes du capitalisme

Bonjour,
 
Cette semaine je suis en congé, je reprendrai le blog lundi prochain.
Cependant je vais partager avec vous une expérience de cette semaine.
Une grosse société américaine de vente par correspondance me proposait 40euro par mois pour un lien texte sur ce blog.
Ayant de grosses difficultés financières, je me dis pourquoi pas !
 
Je vais vous rassurer de suite : je ne me suis pas laissé acheter.
Que deviendrait le sens du post précédent en ayant succombé à ces "sirènes" ?
Le post aurait été vidé de tout son sens.  Entre la révolte et le dégoût, mon camp est celui du dégoût car il peut-être le moteur d'une espérance créatrice d'actions.
 
En résumé, je ne ferais pas du fric avec ce que je considère comme étant : Le plus gros obstacle au développement durable de l'homme.
 
Le pèlerin vagabond
 
 
 

15:23 Écrit par Lpv | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.